fermer
Titre du message
Message d'erreur ou d'information
Chargement...
AccueilAccueil
Compte d'accèsNon connecté
Thèse ajoutée le : 27/11/2017
Note : Non évaluée

Analyse des pratiques en ce qui concerne l’utilisation de la photographie en médecine générale

Résumé

INTRODUCTION : En 2016, il existe peu d’études sur l’utilisation de la photographie en médecine générale. Et son utilisation requiert un cadre règlementaire précis. L’hypothèse est que la photographie s’utilise de plus en plus en médecine générale, avec une utilisation hors cadre règlementaire. Il s’agit donc d’étudier comment les médecins généralistes utilisent l’outil photographique en 2016, afin de pouvoir comparer ces pratiques au cadre légal actuel. METHODES : Réalisation d’une étude quantitative, avec comme base de récolte des données, un questionnaire diffusé par mail aux médecins généralistes libéraux de France, ainsi qu’aux internes de médecine générale. RESULTATS : Le questionnaire a été envoyé à 33853 médecins (médecins thésés et internes) : 3294 médecins ont répondu soit 9,71%. En 2016, 60% des médecins généralistes utilisent la photographie avec une prédominance dans la tranche d’âge [20-29 ans]. Mais la fréquence d’utilisation reste faible. Pour la prise de photographie, son transfert (si réalisé) et son stockage, le smartphone est le moyen le plus utilisé. Le cadre légal n’est pas respecté : les échanges se font majoritairement par smartphone de manière non sécurisée ; les médecins demandent très peu de consentements écrits donc ne peuvent se protéger en cas de litige ; les photographies sont principalement stockées sur le smartphone personnel. DISCUSSION : Nous n’avons pas les moyens de respecter ce cadre légal avec Mssanté comme seul outil d’échange proposé. Et il est difficile de respecter les critères légaux de stockage des photographies quand les logiciels n’ont pas la possibilité d’intégrer la photographie. CONCLUSION : Avec les progrès numériques à venir et les adaptations espérées du cadre légal pour être en adéquation avec la pratique réelle, la photographie en médecine générale semble promise à un bel avenir.

Informations

Auteur
Marie BASSIL-PIGANEAU
Statut
Interne
Spécialité
Médecine générale
Directeur de travail
Claude BRONNER
Université
Université de Strasbourg
Type d'études
Quantitatif
URL de consultation
Date de soutenance
05/09/2017
Nombre de pages
165
Nombre de lecteurs
2
Mots clés
photographie
médecine
générale
france
législation
Télécharger
TÉLÉCHARGER
LA PUBLICATION
Commenter
ÉVALUER
LA PUBLICATION

Commenter la publication

Précisions concernant l'ajout de commentaires.......

Noter la publication

Sélectionnez la note que vous souhaitez attribuer à cette publication
0
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5

Commentaires